Accueil ::> PAGES PÉDAGOGIQUES ::> Sciences économiques et sociales ::> Revue d’actualité, Terminales ES (2006-2010) ::> Revue d’actualité du 3 janvier au 10 janvier 2008

Revue d’actualité du 3 janvier au 10 janvier 2008

lundi 14 janvier 2008, par Les terminales ES.

Pour s’en griller une, maintenant c’est dehors !

Depuis le mercredi 2 janvier, il est désormais interdit de fumer dans tous les bars, restaurants, discothèques et hôtels. Suite et fin de la lutte contre le tabac dans les lieux publics. La loi Evin de 1991 fût la première à interdire de fumer dans les locaux collectifs et les transports. Ensuite le 1er février 2007 il était interdit de fumer dans tous les lieux publics notamment au travail. Pour Roselyne Bachelot, ministre de la santé « l’interdiction de fumer dans les lieux publics qui est entrée en vigueur est une bonne nouvelle pour tous le monde ». Rappelons que le tabac entraîne 66 000 morts par an chez les fumeurs et 5000 morts pour les victimes du tabagisme passif. Cette interdiction est contestée par certain nombre. Bien sûr par les fumeurs et aussi par les buralistes et les patrons de café qui craignent une perte de clientèle dans leurs bars.

Un record historique

Pour la première fois, le prix du baril de pétrole a atteint 100 dollars, mercredi dernier à Wall street. Les spécialistes prévoient une augmentation durable du prix du pétrole qui s’explique par un déséquilibre entre l’offre et la demande, d’autant plus que l’on connaît des tensions géopolitiques et une montée de la spéculation. En effet en raison de la menace d’une récession économique aux Etats-Unis, les investisseurs préfèrent se tourner vers une valeur sûre qu’est le cours du pétrole. De plus ce déséquilibre est accompagné de troubles géopolitiques touchant les pays producteurs de pétrole : l’assassinat de Benazir Bhutto au Pakistan, les violences aux Kenya, l’instabilité du Nigeria et la guerre civil en Irak, qui provoque une diminution plus rapide des ressources disponibles. L’Union française des industries pétrolières (UFIP) prévoient donc une augmentation du litre d’essence dans les semaines à venir d’environ 3 à 4 centimes.

Conférence de presse du Président de la République du mardi 8 janvier

Pouvoir d’achat :
Nicolas Sarkozy avoue son impuissance en ce qui concerne le pouvoir d’achat des français. Après avoir promit durant sa campagne qu’il serait le « président du pouvoir d’achat ». Aujourd’hui il dit « s’agissant du pouvoir d’achat, qu’est-ce que vous attendez de moi ? Que je vide des caisses déjà vides ? ». L’opposition réplique que si il n’y a plus d’argent dans les caisses, c’est qu’elle est partit enrichir, à travers le paquet fiscal une minorité de contribuables les plus aisés.

Immigration :
En ce qui concerne l’immigration Nicolas Sarkozy déclare vouloir « aller jusqu’au bout d’une politique fondée sur des quotas » et supprimer la double juridiction, qui avait était définit par le Conseil constitutionnel pour faire respecter la liberté individuelle en rétention. Il souhaite ainsi limiter encore le droit aux personnes présumées en situation irrégulière.

35 heures :
A la question « souhaitez-vous que 2008 soit la fin, au moins réelle, des 35 heures ? » Nicolas Sarkozy répond brièvement « pour dire les choses comme je le pense, oui ». L’opposition dénonce une atteinte des acquis sociaux et le fait que la remise en cause de l’horaire légale de travail aboutirait à la suppression des heures supplémentaires. Le slogan du président se transformerait finalement en un « Travailler plus pour gagner moins ».