Accueil ::> PAGES PÉDAGOGIQUES ::> Sciences économiques et sociales ::> Revue d’actualité, Terminales ES (2006-2010) ::> Revue d’actualité du 27/11 au 01/12/06

Revue d’actualité du 27/11 au 01/12/06

vendredi 4 mai 2007, par Les terminales ES.

Economie :

-  Dominique de Villepin a annoncé mercredi que 400 millions d’euros seraient débloqués en trois ans en faveur de l’innovation et de la recherche dans la filière automobile et qu’un plan de 150 millions d’euros serait mis en place pour aider à la formation de 20 000 salariés, le but étant de soutenir cette filière automobile en difficultés.

-  Cette semaine, le Dollar a atteint son niveau le plus bas depuis 20 mois. Cette diminution a entraîné une baisse des bourses de Paris, de Francfort ou de Londres. Son niveau actuel est de 1.37$ pour 1€.

-  La mission d’information parlementaire propose 31 mesures pour lutter contre les délocalisations. Ces mesures, notamment fiscales, ont pour but d’aider la France à réagir face à la montée de ce phénomène.

-  L’usine Well située à Vigan dans le Gard a annoncé la fermeture de son site de production. Cette fermeture risque de causer la suppression de 300 emplois selon le syndicats CFTC, environ 150 selon la direction. Le chiffre d’affaire de Well a chuté d’environ 40% en 5 ans, conséquence d’une crise du textile en Europe.

Social :

-  Au niveau de la parité homme/femme, la France est classée 23e sur les 25 pays de l’Union Européenne selon une étude publiée par le Forum de l’économie Mondiale. Ces inégalités sont présentes surtout dans l’embauche, dans les salaires (les écarts de salaires entre hommes et femmes sont de 10% à 20% selon les cas) ou encore dans le partage des responsabilités.

-  Le taux de chômage est resté stable en Octobre d’après une étude de l’INSEE, représentant 8,8% de la population active. C’est son niveau le plus bas depuis 5 ans. Malgré ce pourcentage identique, le nombre de chômeurs a augmenté de 5.000 personnes pour ce mois-ci.

Politique :

-  Cette semaine, deux politiciens ont annoncé officiellement qu’ils seraient candidats à la présidentielle. C’est d’abord le cas de Ségolène Royale qui a été investie dimanche à la salle de la Mutualité à Paris. Elle devient ainsi la première femme ayant le soutien d’un grand parti politique, le Parti Socialiste, dans sa course à l’Elysée. Nicolas Sarkozy quant à lui a annoncé jeudi dans la presse et sur France 2 qu’il serait candidat à la présidentielle. Il est pour l’instant le seul candidat de l’UMP.