Accueil ::> ACTIVITÉS ÉDUCATIVES ::> Séjours linguistiques et voyages culturels ::> Séjour linguistique en Bavière d’octobre 2006

Séjour linguistique en Bavière d’octobre 2006

vendredi 20 octobre 2006, par Catherine Segers.

JPEG - 67.6 ko

Dans le cadre de l’appariement du Lycée Auguste-Chevalier avec le COMENIUS-Gymnasium de Deggendorf, 22 élèves de Seconde et de Première sont partis du 1er au 12 octobre 2006 à la découverte de la culture austro-bavaroise. Ils étaient accompagnés de leur professeur d’Allemand et du Professeur-documentaliste de leur établissement, Mme Segers.

L’hébergement en famille leur a permis non seulement de découvrir les us et coutumes de cette région haute en couleur, mais aussi de sympathiser avec des jeunes allemands de leur âge.

JPEG JPEG

JPEG JPEG

Ils ont pu assister, deux jours durant, aux cours de leurs correspondants, ce qui leur a donné l’occasion de comparer les deux systèmes scolaires.

Le COMENIUS-Gymnasium fondé en 1900 compte actuellement plus de 1300 élèves. Sa façade dorée, illuminée la nuit, lui confère le charme d’un petit château. Un véritable « Schlosshotel », où il fait bon vivre que des familles munichoises n’hésitent pas à y inscrire leurs enfants !

JPEG

Cette douceur de vivre (à l’italienne) se ressent aussi dans les ruelles et sur les places de la ville de Deggendorf qui ne compte guère plus de 30.000 habitants. Située sur un axe fluvial et routier important, elle ne reste cependant pas à l’écart de la vie économique régionale, voire nationale ! Le Danube et deux autoroutes permettent de rejoindre plus ou moins rapidement les grandes villes allemandes ou étrangères.

JPEG


Lors d’une excursion dans la forêt bavaroise, nos jeunes normands ont découvert, éblouis, l’industrie du verre en visitant la cristallerie Joska de Zwiesel.

JPEG JPEG JPEG

JPEG JPEG JPEG

Certains n’ont pas hésité à se mesurer à son maître-verrier et ont ainsi réalisé leur propre chef-d’œuvre : une magnifique « Durstkugel » ! Les autres se sont contentés de dévaliser le magasin de souvenirs.

C’est l’escapade à Salzbourg, 400.000 habitants, qui a recueilli tous les suffrages. Le voyage, un peu long certes, nous a offert le plus beau des panoramas : la chaîne des Alpes, avec, à ses pieds, une multitude de petits villages d’opérette ! Puis enfin, à l’arrivée, les montagnes semblent s’incliner pour former un écrin à ce petit joyau de l’art baroque. Ici, tout est ravissement ! Tout invite à la rêverie !

JPEG JPEG JPEG

JPEG JPEG JPEG

JPEG JPEG

Après un pique-nique dans les magnifiques jardins du Château Mirabell nous avons traversé le fleuve ( la Salzach) pour rejoindre le cœur de la ville historique dominée par la forteresse Hohensalzburg.

Dans la « Getreidegasse » se trouve la maison natale de Mozart. Ces appartements abritent un petit musée que nous avons tous trouvé assez farfelu ! Carte blanche avait été donnée au scénographe américain Robert Wilson avec pour « mission » de se montrer aussi innovateur que le jeune Mozart en son temps. Nous sommes donc allés de surprises en surprises (pièces apparemment vides, tableaux à l’envers, vols de pigeons bleus suspendus au plafond, etc.). Année 2006 oblige, nous avons commémoré à notre manière le bicentenaire de la naissance du génial compositeur : en dégustant de délicieuses pièces en chocolat appelées « Mozarttaler ».

JPEG JPEG


Nous avons aussi consacré une journée à la visite de Nuremberg. Située sur les bords de la Pegnitz cette ville de 500.000 habitants offre aux visiteurs de magnifiques quartiers médiévaux entièrement restaurés après la deuxième guerre mondiale. C’est en flânant dans ses ruelles où flotte une délicieuse odeur de saucisses grillées et de pain d’épice que l’on découvre la maison du peintre Albrecht Dürer. La ville s’étale avec nonchalance au pied de l’immense forteresse dont la visite a quelque peu déçu nos jeunes lycéens : pour des raisons de sécurité seules trois salles étaient ouvertes au public.

JPEG JPEG JPEG

JPEG JPEG JPEG

JPEG JPEG


Parler du séjour à Deggendorf, c’est aussi raconter le long, très long voyage riche en découvertes plus intéressantes les unes et les autres !

Notre première halte en Allemagne s’est effectuée sur les bords de la Tauber dans une adorable petite ville de 11.000 habitants ; Rothenburg c’est tout d’abord un dédale de ruelles jalonnées de maisons colorées souvent à colombage, essentiellement de style renaissance. Tous ces bâtiments se blottissent derrière un mur d’enceinte impressionnant. Une promenade en carriole nous a fait découvrir les richesses architecturales de ce petit bourg qui entre autres trésors abrite dans une de ses nombreuses églises le fameux retable en bois sculpté de Tilman Riemenschneider. Les nombreuses auberges aux noms pittoresques (« ZUM GOLDENEN HIRSCH », « ZUM SCHWARZEM LAMM ») rivalisent d’originalité pour présenter aux touristes affamés des menus fort alléchants ! Les enseignes dorées qui étincellent sous le soleil d’automne rappellent au promeneur qu’il se trouve ici dans une des villes de la « Route Romantique ».

JPEG JPEG JPEG

JPEG JPEG JPEG

C’est avec tristesse que nous nous sommes séparés de nos amis allemands.

JPEG


Le voyage retour nous a donné l’occasion de découvrir, enfin, la capitale bavaroise ! 1 200.000 habitants qui, paraît-il, ne se nourrissent que de « Bretzel » et de saucisses tout en ingurgitant des litres de bière (Attention ! seulement durant quelques semaines lors de la fameuse « Oktoberfest »).

Plaisanterie mise à part, Munich est une ville d’une grande richesse architecturale comme en témoignent ses nombreuses églises (Frauenkirche, Theatinerkirche, Asamkirche), ses théâtres, ses palais et châteaux (Residenz, Nymphenburg), son magnifique hôtel de ville situé sur la fameuse Marienplatz et ses nombreux musées qui abritent de purs chefs-d’œuvre (que l’on pense seulement au mouvement expressionniste allemand du BLAUE REITER !)

JPEG JPEG JPEG

JPEG JPEG JPEG

JPEG JPEG
Nous n’oublierons pas non plus notre pause déjeuner dans le fameux « jardin-anglais », au pied de la tour chinoise. Cette oasis de verdure est le rendez-vous des munichois amateurs d’air pur, toutes générations confondues.

JPEG JPEG


Nous espérons que ce petit compte rendu-illustré vous donnera envie de découvrir cette magnifique région du Sud de l’Allemagne.

JPEG JPEG JPEG

JPEG JPEG JPEG

JPEG JPEG

Sachez que nous accueillerons en octobre prochain (2007) nos amis bavarois déjà fort impatients de goûter au cidre et au camembert !

Afin d’immortaliser tous ces bons moments, les élèves ont d’une part réalisé des dossiers et des carnets de voyage...

JPEG

... et d’autre part décoré la salle de classe d’allemand avec des photos et des affiches.

JPEG JPEG

JPEG JPEG