Accueil ::> ACTIVITÉS ÉDUCATIVES ::> Visites pédagogiques ::> Visite pédagogique du Musée Picasso et du Palais du Luxembourg

Visite pédagogique du Musée Picasso et du Palais du Luxembourg

vendredi 11 janvier 2008, par Catherine Segers.

Le lundi 17 décembre 2007, 25 élèves de première et de terminale du Lycée Auguste-Chevalier ont effectué un voyage à Paris dans le cadre de l’option Histoire des arts et de l’enseignement de spécialité Sciences Politiques. Après la découverte de l’exposition Picasso cubiste (au Musée Picasso), ils ont effectué la visite du Sénat en réponse à l’invitation de Madame le Sénateur Nathalie Goulet. Puis ils ont eu l’opportunité d’assister à une séance sur le vote du budget. Cette visite s’est prolongée jusqu’au Musée du Luxembourg où un florilège des œuvres les plus représentatives du célèbre peintre Arcimboldo étaient exposées. Pour conclure cette journée en beauté, ils ont remonté les Champs-Élysées illuminés.

JPEG


Le Musée Picasso

La matinée fut consacrée à la visite du Musée Picasso situé dans le quartier du Marais, dans les murs de l’ancien Hôtel Salé. Une conférencière a présenté l’exposition Picasso cubiste en retraçant l’évolution artistique de Picasso au sortir de sa période rose de 1906. Elle a présenté les premières œuvres cubistes de Picasso qui s’inspirent de l’œuvre de Cézanne, l’accent étant en effet mis sur les formes géométriques. La seconde phase dans la peinture de Picasso est appelée « cubisme analytique » ou encore « hermétique » de par la multiplication des points de vue juxtaposés sur un même plan ; l’œuvre peut en effet paraître fermée et difficile d’accès au spectateur. Pour finir, la conférencière a présenté le cubisme dit « synthétique » (natures mortes à base de collages et d’intégration de matériaux divers) visant à recréer l’objet comme par exemple une guitare, sans oublier le cubisme dit« rococo » où la couleur, parfois faite selon la technique pointilliste, permet de revenir à une représentation plus figurative des sujets représentés.

Le Sénat

JPEG

Les lycéens étaient attendus au Sénat (Palais du Luxembourg) à 15h30 par Madame le Sénateur de l’Orne Nathalie Goulet, qui leur a présenté les fonctions d’un sénateur. Une vidéo leur a permis de comprendre le rôle et le fonctionnement de cette assemblée, un guide leur a présenté l’historique, l’architecture et les différents lieux de pouvoir du Sénat ; ils ont pu découvrir la magnifique salle du Livre d’Or où les pairs de France ont rédigé celui-ci. Ils ont pu admirer un tableau représentant Marie de Médicis et son fils Louis XIII. Ensuite, ils ont pu assister depuis une tribune de l’hémicycle à une discussion entre les sénateurs et le Ministre du Budget portant sur des amendements relatifs à la loi de finances. Aménagée au XIXe siècle, cette salle immense comportant 350 sièges est très majestueuse, par ses dorures, ses peintures, ses statues, ses lambris, et sa hauteur de plafond. Poursuivant la visite, ils ont pu entrevoir la bibliothèque du Sénat (troisième plus grande bibliothèque de France). Le guide les a ensuite emmené dans la Salle de Conférences (ancien hémicycle de 76 places) richement ornée de dorures, de tapisseries et de pierres semi-précieuses. La visite s’est terminée par la descente de l’escalier d’honneur, au plafond en caissons que l’on retrouve à l’identique sous la voûte de l’Arc de triomphe, et aux murs ornés de tapisseries des Gobelins. La visite du Sénat a marqué les élèves par la grandeur et la splendeur de son architecture intérieure et extérieure ainsi que par l’opportunité d’assister à une séance parlementaire.

Le Musée du Luxembourg

JPEG

À côté du Sénat, le Musée du Luxembourg leur a offert une exposition étonnante consacrée au peintre Guiseppe Arcimboldo (1527-1593). C’est un peintre maniériste hors du commun, ses portraits sont composés d’éléments naturels tels des fruits pour représenter l’été, des fleurs pour symboliser le printemps ou des oiseaux pour illustrer l’air, éléments qui composent une variété de visages très surprenants. Cette exposition, qui s’étend sur quatre salles, a fait découvrir un genre pictural coloré et audacieusement structuré qui a marqué le XVIe siècle et toute l’histoire de l’art, un genre qui peut être redécouvert au CDI dans un ouvrage consacré à ce peintre original.