Accueil ::> PAGES PÉDAGOGIQUES ::> Sciences économiques et sociales ::> Revue d’actualité, Première ES (2006-2007) ::> Revue d’actualité du 21 au 23 Novembre 2007

Revue d’actualité du 21 au 23 Novembre 2007

dimanche 2 décembre 2007, par Les élèves de Première ES (option Sciences Politiques).

Ce week end :

Accompagné de la Ministre de l’économie (Christine Lagarde) et du Ministre de l’écologie (Jean-Louis Borloo), Nicolas Sarkozy s’est rendu à Pékin ce week end pour vanter l’industrie française et européenne. À l’issue de ce voyage, six contrats ont été signés.

1. Aréva construira deux EPR et une usine de traitement des déchets nucléaire (sur le modèle de la Hague) pour un coût de 23 milliards d’euros.
2. Airbus vendra 160 avions pour 10 milliards d’euros, dont une partie sera assemblée en Chine.
3. Alcatel travaillera avec l’opérateur chinois en téléphonie mobile : 750 millions d’euros y seront investis.
4. Alstom refera la signalisation du métro de Shanghaï pour 43 milloins d’euros.
5. Eurocopter livrera 10 hélicoptères pour 80 millions d’euros.
6. Natixis travaillera à la réduction de l’émission de CO2 pour 18 millions d’euros.

De plus, sept accords de coopération ont été signés entre la France et la Chine sur les migrations et les nouvelles technologies.

Le 21 Novembre :

Poutine ne pouvant se faire réélire a prévu un « plan Poutine » pour rester au pouvoir. Par une technique de matraquage médiatique et de propagande, Poutine a réussi à faire passer son plan dans l’opinion publique : seul 6% des Russes comprènent ce « plan Poutine » et pourtant 58% des Russes l’approuvent ! C’est soi-disant parce que « Poutine a eu le temps de réfléchir à ce qui été bon pour le pays ! » déclare un chauffeur de taxi convaincu par la politique de Poutine. En outre, le « plan Poutine » passera inévitablement vu qu’en Russie il n’éxiste que très peu d’opposition.

Le 26 Novembre :

Michel Lussault a déclaré le 26 Novembre que François Fillion ira celler l’engagement de l’État à donner un budget de 10 à 15 milliards d’euros aux universités. Cependant, les étudiants auquels se sont joint les lycéens continuent de manifester et de faire grève contre la loi Pécresse sur l’autonomie des univercités. Ils redoutent un appauvrissement des universités. Il y a eu des manifestations à Rennes 2, Caen et Nantes. Lundi, il y a eu une assemblée générale à Rennes 2 : 800 étudiants ont votés pour la reprise du blocage, malgrè l’expression de 6000 étudiants par vote éléctronique qui souhaitaient la reprise des cours. Les bloqueurs ne doivent pas savoir ce que signifie le mot « démocratie ».